Maps of the Absentees présenté lors de l’exposition “Fragments” à Stockholm | 19-21.04.2023

De quoi nous souvenons-nous et qu’arrive-t-il à nos histoires lorsque nous ne nous en souvenons plus ?

Fruit d’une collaboration entre le théâtre Konträr et Epoxy Film à Stockholm, cette exposition propose une exploration d’histoires à la périphérie de l’historiographie formelle de l’Iran avant et après la révolution islamique de 1979.

Bahar Majdzadeh a présenté son projet “Maps of the Absentees” sous forme de carte interactive. Utilisant la carte comme représentation du lieu, son installation rassemble les témoignages de quinze réfugiés politiques iraniens, forcés de s’exiler entre 1979 et 1988.

A ses côtés, l’artiste Babak Parham a réalisé une installation filmique : “Un enfant de cinq ans demande à sa mère pourquoi la famille vit en Suède. Ce sera le début de voyages et de conversations pour découvrir pourquoi les choses se sont passées ainsi. Du coup d’État militaire de 1953 à l’introduction du hijab obligatoire en 1980, tout est lié et inclus comme de petites pièces de puzzle dans l’histoire de la famille.”

L’exposition s’est conclue le 21 avril 2023 par une table-ronde animée par Shahràm Khosravi, anthropologue iranien qui enseigne à l’université de Stockholm.

En savoir plus sur l’exposition (en suédois et persan)

Ecouter une interview radio / La représentation des souvenirs dans les récits artistiques, le cas du film documentaire “Fragments” et “La carte des absent.es” avec Bahar Majddzaddeh et Babak Parham (en persan / radiohambastegi)

 



Cite this blog post
Off-Site (2023, April 21). Maps of the Absentees présenté lors de l’exposition “Fragments” à Stockholm | 19-21.04.2023. Off-Site. Retrieved June 18, 2024, from https://doi.org/10.58079/sifk

You may also like...

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search